Château baroque

Château baroque à Bruchsal, Foto M. Heintzen

Le château de Bruchsal fait partie des plus beaux châteaux baroques d’Allemagne et il s’agit de la seule résidence baroque cléricale du Rhin Supérieur. En 1722, le cardinal Damian Hugo von Schönborn, prince-évêque de Spire, en posa la première pierre et fit de ce château le centre de son règne absolutiste. Après avoir été presque entièrement détruit durant la Seconde Guerre mondiale, le bâtiment principal avec salle à coupole, salle en marbre et salle princière a été reconstruit de manière fidèle à l’original jusqu’en 1975. La cage d’escalier conçue par Balthasar Neumann est considérée comme un moment fort de l’architecture et comme "couronne de toutes les cages d’escalier" dans le monde entier. De nos jours, le château héberge le Musée de la ville de préhistoire et d’archéologie, de minéralogie, de monnaies et de médailles ainsi que le Musée allemand des automates à musique. La salle de musique de chambre constitue un cadre impressionnant pour accueillir les Concerts du château de Bruchsal.

En 2017, le « château de l’année » sera, une nouvelle fois, dûment mis à l’honneur. Tel un papillon sortant de sa chrysalide, le premier étage redeviendra des salles d’apparat avec stuc, parquet et revêtements muraux en soie. De vastes salles d’exposition modernes ont été aménagées après-guerre dans les anciens appartements des Princes-Évêques.
Une suite de pièces du premier étage a été restaurée telles qu’elles étaient aménagées du 18e siècle jusqu'à leur destruction en 1945.

Le château de Bruchsal
Schlossraum/Schönbornstraße, 76646 Bruchsal
Tél. +49 (0)7251 742661, Fax: +49 (0)7251 742664, Mail: info@schloss-bruchsal.de, www.schloss-bruchsal.de (Allemand) ou en Anglais

Horaires d'ouverture:
Mardi à dimanche et jours fériés, 10 h - 17 h 
Lundi des jours fériés seulement
24/25/31 décembre est fermé, 1 janvier, 13 h - 17 h

Musée dans la porte de Damian
Reliée au bâtiment de remises dans la partie nord du château, la porte de Damian protège le château en direction du nord avec ses ailes basses. Heureusement, la porte n’a pratiquement pas été endommagée le 1er mars 1945 et encore, elle forme une entrée marquante au château et vers le centre-ville. Dans le passé, les salles du haut de la porte servaient de prison. Les deux passages latéraux n’ont été construits qu’au 19ème siècle. De nos jours, l’association d’amateurs d’art, "Das Damianstor", présente diverses expositions d’art contemporain dans les parties du bâtiment situées au-dessus de l’arc de portail.
Horaires d'ouverture: Samedi 14 h - 17 h, dimanche 11 h -17 h, www.damianstor.de

Le jardin du château, orienté de manière symétrique par rapport à un axe vers le château, était considéré comme prolongation des pièces d’habitation à l’extérieur, les plantes servant alors de matériau vivant. Les jardins étaient censés représenter le pouvoir et la réputation du propriétaire, c’est pourquoi ils ont été équipés de jeux d’eau et de sculptures sophistiqués. Le jardin du château supérieur a été créé à partir de 1721 en même temps que le château. Dès 1760, on tenta de transformer le jardin en jardin à l’anglaise sans pour autant renoncer aux structures de base baroques. Ainsi, le jardin du château constitue toujours un cadre festif aujourd’hui pour des concerts en plein air et le festival de théâtre d’été de Bruchsal.

Roseraie
Dans ce jardin de style baroque sur le terrain du château, on trouve 60 espèces de rosiers romantiques, de rosiers massifs et de rosiers sélectionnés, les espèces résistantes aux champignons ayant été privilégiées ici. Ce jardin entièrement rénové en 2005 est conçu comme un jardin modèle pour le public servant d’inspiration pour son propre jardin chez soi.

Jardin du château
Salle de marbre